Résoudre Tous Les Problèmes De Windows Et Autres Programmes

Symantec rachète Blue Coat pour 4,65 milliards de dollars

La société de sécurité Symantec va acquérir le fournisseur de sécurité Web Blue Coat pour 4,65 milliards de dollars en espèces dans le cadre d'un accord qui élargira le portefeuille de technologies de sécurité que la société combinée peut offrir aux clients lors de leur migration vers le cloud.

L'accord, qui devrait être finalisé au troisième trimestre, verra également Greg Clark, PDG de Blue Coat, prendre la direction de Symantec et rejoindre son conseil d'administration à la clôture de la transaction. Symantec, bien connu pour son logiciel antivirus, est à la recherche d'un nouveau PDG depuis avril, après l'annonce de la démission de son PDG Michael Brown suite à de mauvais résultats financiers. Ajei Gopal a été nommé président par intérim et chef de l'exploitation.



L'acquisition combinera les capacités de surveillance des menaces de Symantec avec les offres de sécurité réseau et cloud de Blue Coat pour protéger les clients sur les cyberpoints, les e-mails, le Web, le réseau et les serveurs, a déclaré Symantec dimanche soir. Il a déclaré que ses capacités de prévention des pertes de données seront appliquées au proxy Web et à plus de 12 000 applications cloud. La société combinée, dont le siège est à Mountain View, en Californie, comptera plus de 3 000 ingénieurs et chercheurs, ainsi que neuf centres de réponse aux menaces.



La société combinée devrait générer 4,4 milliards de dollars de revenus au cours de l'exercice 2016, dont 62 % proviendront de la sécurité de l'entreprise.

Malgré les préoccupations croissantes concernant la sécurité après des failles de sécurité très médiatisées, Symantec n'a pas été en mesure de traduire cela en un résultat favorable pour l'entreprise sur le plan financier. La société a annoncé en mai que le chiffre d'affaires du quatrième trimestre de son exercice clos le 1er avril s'élevait à 873 millions de dollars, en baisse de 3% par rapport à l'année précédente, tandis que le chiffre d'affaires annuel a chuté de 9% à 3,6 milliards de dollars.



Symantec prévoit de financer la transaction en utilisant une combinaison de liquidités sur son bilan et de 2,8 milliards de dollars de nouvelle dette. Silver Lake, un investisseur de Symantec, prévoit de doubler son investissement à 1 milliard de dollars en acquérant des billets convertibles de la société. Bain Capital, actionnaire majoritaire de Blue Coat, prévoit également de réinvestir 750 millions de dollars dans la société fusionnée via les billets convertibles.

Symantec a annoncé en janvier avoir finalisé la vente de son activité de gestion de l'information Veritas à un groupe d'investisseurs. Plus tôt ce mois-ci, Blue Coat a annoncé qu'elle avait déposé publiquement une déclaration d'enregistrement auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis pour une proposition d'offre publique initiale, une décision qui sera désormais probablement retirée.