Résoudre Tous Les Problèmes De Windows Et Autres Programmes

L'outil Facebook pourrait aider les développeurs à identifier les fuites de mémoire insaisissables

Pour aider les développeurs à trouver des erreurs cachées dans leurs programmes, Facebook a publié en open source un outil qu'il utilise pour déboguer des millions de lignes de son propre code.

Le logiciel, appelé Déduire , pourrait être utile aux organisations et aux particuliers qui créent des applications mobiles et de bureau et pourrait nécessiter une aide supplémentaire pour le débogage, a déclaré Peter O'Hearn, développeur de Facebook, l'un des créateurs de l'outil.



Infer est un analyseur de programme statique. Les analyseurs statiques ne testent pas les programmes en les exécutant. Au lieu de cela, ils examinent mathématiquement le code pour toutes les manières possibles de l'exécuter, en signalant les bits incorrects ou inachevés.



Infer est particulièrement bien adapté aux applications trop volumineuses pour être comprises par un seul programmeur, a déclaré O'Hearn. Il sépare une application en un ensemble de parties plus petites afin qu'elles puissent être examinées plus facilement. Il se souvient également des parties de l'application qu'il a déjà analysées et ne les revérifie pas à moins qu'elles n'aient été modifiées.

Facebook a utilisé Inférez inspecter Facebook Messenger et Instagram, ainsi que ses applications pour les plates-formes Android et iOS.



Les outils d'analyse statique ne sont pas nouveaux. Des sociétés telles que Coverity, Parasoft et Black Duck, entre autres, proposent toutes des débogueurs commerciaux d'analyse statique.

L'avantage évident d'Infer par rapport à ces produits est qu'il est gratuit. Il est également particulièrement bien adapté pour détecter les fuites de mémoire et l'accès au pointeur nul, qui peuvent tous deux être difficiles à localiser et sont une source prédominante de plantages d'applications.

La version actuelle peut examiner le code écrit en C, Objective-C et Java. L'équipe d'Infer espère qu'en ouvrant le logiciel en source ouverte, d'autres ajouteront la prise en charge de plus de langues.



Le travail sur Infer a commencé dans Monoidics, qui a été fondée en 2009 et achetée par Facebook en 2013. En plus d'O'Hearn, les développeurs Facebook Cristiano Calcagno et Dino Distefano ont également fortement contribué à Infer.

Joab Jackson couvre les dernières nouvelles des logiciels d'entreprise et de la technologie générale pour Le service d'information IDG . Suivez Joab sur Twitter à @Joab_Jackson . L'adresse e-mail de Joab est Joab_Jackson@idg.com